Qui sommes-nous?

Nous avons signalé à plusieurs reprises qu’il est faux d’affirmer que les refuges sont les vrais seuls représentants de la protection animale.

L’activité de ces refuges consiste généralement à héberger des chiens et des chats, à les nourrir et à les faire adopter par un nouveau foyer ou, s’ils ne sont plus “plaçables”, ils sont euthanasiés.

Pour résoudre ce problème, il faut éduquer ou rééduquer le public afin de changer les mentalités et sensibiliser davantage à la misère tant animale qu’humaine.

Les animaux qui sont maltraités dans le monde sont, la plupart du temps, victimes d’ignorance et d’incompréhension.

Nous insistons sur le fait qu’il nous faut oeuvrer ensemble pour extirper la cruauté, sous quelque forme que ce soit, et qui subsiste sur les marchés de bestiaux, les foires, dans les abattoirs, les cirques, les laboratoires de vivisection, etc…

Comment peut-on corriger cette situation ?

  1. Tout d’abord en étant soi-même attentif à la protection des animaux et de la nature
  2. En incitant les jeunes à protéger les animaux et à plus de compréhension mutuelle
  3. En essayant de promouvoir une meilleure entente entre toutes les régions pour diminuer les risques de guerre.